Quelle mutuelle santé pour un chien de chasse ?

Vous pratiquez la chasse durant vos heures de loisir et êtes le propriétaire d’un chien participant à cette activité ? Entre la manipulation des armes à feu et la fréquentation d’un habitat où évoluent des animaux sauvages, cette pratique expose votre compagnon à des risques que ne connaissent pas forcément ses autres congénères. Ne minimisez donc pas l’adaptation de son assurance santé aux besoins particuliers qui sont les siens.

La santé des chiens de chasse en question

Que vous l’ayez sélectionné parmi les races réputées avoir une prédisposition naturelle pour la chasse, ou non, le chien qui vous accompagne dans cette activité est particulier du point de vue de la santé. Outre les maladies et petits bobos classiquement retrouvés chez tous les canidés, il s’expose effectivement à certains risques plus particuliers. Les vétérinaires soulignent notamment que ces animaux sont soumis à une sollicitation exceptionnelle de leurs systèmes ostéo-articulaire, musculaire et cardiaque, lors des efforts soutenus requis durant les parties. L’ensemble des organes et tissus concernés fait alors l’objet de consultations plus fréquentes, par blessure occasionnelle ou usure.

Par ailleurs, le contact fréquent avec des espèces de la faune sauvage implique une incidence plus élevée de contamination par des agents responsables de maladies difficiles à traiter. La tularémie, la maladie de Lyme et la leptospirose figurent dans la liste de ces dernières. Sans omettre la forme redoutée d’encéphalite virale qu’est la rage. Les chiens de meute impliqués dans la chasse aux sangliers présentent, de leur côté, des risques de développer la pseudo-rage ou maladie d’Aujeszky qui évolue toujours vers une issue fatale.

Quelle mutuelle santé choisir ?

Face à la disparité et à la gravité des risques de santé encourus par votre chien de chasse, la souscription d’une bonne assurance relève d’un acte de bon sens. Bien que la mutuelle santé soit facultative, par opposition à l’assurance RC obligatoire pour les chiens de chasse, l’estimation des frais que vous pourrez potentiellement payer chez le vétérinaire est un argument suffisant pour vous pousser à en trouver une. Inutile de signaler que plus le niveau de couverture est élevé, mieux ce sera étant donné l’étendue des motifs pour lesquels vous pouvez être amené à faire consulter votre animal. Avec une formule complète, il ne sera pas seulement pris en charge pour l’ensemble de ses frais de laboratoire, de soins et de consultation.

Il vous sera également plus facile de faire face au coût des actes préventifs comme la vaccination, qu’il ne faut certainement pas minimiser chez ce type de chien. En outre, pour le maintenir en bon état d’exercer au fil des saisons, le propriétaire a tout intérêt à faire passer, de temps en temps, un check-up à son comparse. Notez que la typologie des problèmes de santé évoqués chez le chien de chasse peut vous contraindre à recourir à des spécialités vétérinaires particulièrement chères. Avec des tarifs à la séance avoisinant les 50 à 80 euros, l’ostéopathie peut vite vous revenir très cher. Idem pour la kinésithérapie.

Quels critères prendre en compte avant la souscription ?

Étant donné la multitude des offres du marché, le choix d’une mutuelle santé pour votre chien de chasse doit se faire sur la base de critères précis. Ne perdez pas de vue l’objectif de sortie : disposer d’une solution de prise en charge aussi efficace que possible. Cela revient à tenir compte des spécificités de condition de votre animal et à sélectionner une offre que vous puissiez payer au prix juste, tout en apportant des réponses ciblées pour chaque scénario. Épluchez, bien entendu, les conditions générales d’application des garanties incluses dans votre contrat et soyez encore plus vigilant quant à la formulation des conditions particulières, ou encore des exclusions appliquées.

Intéressez-vous particulièrement, à la lecture du contrat avant sa signature, si un quelconque délai de carence est prévu. Privilégiez une police qui ne comporte pas un tel délai pour jouir immédiatement des effets de l’assurance de votre chien. Informez-vous clairement sur le temps qu’il faut pour vous faire rembourser et surtout des plafonnements appliqués au montant de ces remboursements à l’année. Avec ces éléments, il vous sera plus aisé de sélectionner une mutuelle qui réponde à toutes vos exigences. N’hésitez surtout pas à recourir aux comparateurs d’assurances pour chien pour gagner du temps et repérer des références qui aient un bon rendu qualité de service/coût.

Partagez votre expérience !